La cuisine de Déborah

Tarte artichauts, comté et lardons

Recette salées | 21 janvier 2011 | By

Tarte artichauts, comté et lardons - Cuisine de Deborah

 

Une tarte artichauts, comté et lardons, improvisée un midi avec ce que j’avais à la maison.

Pour changer un peu j’ai amélioré ma pâte brisée pour la faire ressembler à une pâte feuilletée mais avec moins de travail!
Une improvisation qui a séduit toute la famille!

Tarte artichauts, comté et lardons

Pour la pâte brisée: 200g de farine, 100g de beurre très froid, 1 pincée de sel et un petit verre d’eau froide

Pour la garniture: 1/2 paquet de lardons, 1 boîte de coeurs d’artichauts, 150g de comté, 2 oeufs, 1/2 brique de crème liquide, sel, poivre, gruyère et un peu de moutarde

Préparer la pâte brisée “améliorée”:

Mettre la farine, le beurre très froid et le sel dans le bol du robot.
Ajouter un peu d’eau et pétrir rapidement afin qu’il reste des morceaux de beurre apparents.
Former une boule et placer une heure au frais.
Etaler la pâte avec un rouleau et la rabattre en portefeuille comme pour faire une pâte feuilletée.
Répéter trois fois l’opération.
Etaler enfin la pâte à la dimension du moule à tarte.
Placer la pâte dans un moule à tarte garni de papier sulfurisé.

Préparer la garniture:

Avec un pinceau étaler une couche très fine de moutarde sur la pâte.
Couper les coeurs d’artichauts en deux et les disposer sur la pâte.
Ajouter les lardons.
Faire de gros copeaux de comté à l’aide d’un économe et les laisser tomber sur la garniture.
Mélanger les oeufs et la crème avec une fourchette, assaisonner et ajouter sur la garniture.
Parsemer légèrement de gruyère et cuire 30 minutes au four à 210°C.

 

tarte, artichauts, comté, lardons 

La cuisine de Déborah. Tous droits réservés. Les textes et images appartiennent à l'auteur. Aucune copie sans autorisation préalable.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :