La cuisine de Déborah

Mon partenariat avec Biobleud

Pour le plaisir | 19 janvier 2018 | By

Mon partenariat avec Biobleud Cuisine de deborah

Aujourd’hui je vais vous parler de mon partenariat avec Biobleud!

Vous verrez prochainement plusieurs recettes avec leur nouvelle gamme de pâte à tarte.
Mais tout d’abord je vais vous parler un peu de cette entreprise. Et surtout, vous expliquer pourquoi j’ai accepté ce partenariat.

Mon partenariat avec Biobleud

 

Biobleud, pour commencer, est une entreprise Bretonne à taille humaine. 

Comme beaucoup le savent -j’en ai déjà parlé sur le blog- je suis engagée depuis plusieurs années maintenant dans une démarche zéro déchets.
Plus qu’une démarche même, puisqu’au fil du temps c’est tout simplement devenu notre façon de vivre.
Nous n’avons par exemple plus de poubelle depuis trois ans.

Evidemment, j’ai préféré être honnête sur ce point avec Biobleud, lors de notre premier contact.

Et ce que j’ai vraiment, vraiment apprécié, c’est qu’elle a joué elle aussi la carte de l’honnêteté, voire de la transparence, sur les actions zéro déchets chez Biobleud.
Cet engagement écologique est expliqué sur leur site, mais je vais vous en parler plus en détail.

Pour commencer, le côté alimentaire

Oui, les pâtes à tarte sont conditionnées dans un film plastique, comme vous le voyez sur la photo.

Malheureusement pour le moment ce film reste indispensable pour garantir une atmosphère contrôlée et donc une meilleure conservation.
Cependant, Biobleud travaille avec des fournisseurs afin de réaliser, un jour, des films biodégradables.
Je crois qu’on peut saluer cette idée! 

Pour la conservation de leur pâtes, ils n’ajoutent pas de conservateurs chimiques, seulement du jus de citron et l’atmosphère contrôlée dans le plastique.
Là aussi, bon point! J’ai deux enfants, je veux savoir ce qu’elles mangent.

Le papier cuisson utilisé ainsi que le carton permettant la rigidité de l’emballage des pâtes sont réalisées à partir de fibres végétales vierges. Fibres issues de forêts françaises gérées durablement (labellisée PEFC).
Le papier cuisson kraft n’est ni chloré ni blanchi et peut être directement mis dans le composteur.
Le carton est imprimé avec de l’encre végétale et peut aussi être mis dans le composteur.
Très bon point! Tout ira donc dans mon compost, sans crainte!

Autre point important, l’engagement écologique de l’entreprise

Au délà des efforts qui sont faits pour les produits, Biobleud est attentif à l’écologie dans l’entreprise même!
Et vu le nombre d’entreprises qui n’y font absolument pas attention, je crois qu’on peut vraiment saluer leurs efforts.

Ils trient les déchets, avec des poubelles sélectives dans tout le bâtiment, production et salle de pause.
Les cartons et plastiques sont recyclés chez un partenaire.
Leurs déchets organiques sont valorisés grâce à un autre partenaire ayant un méthaniseur.
Et chez Biobleud, même les mégots de nos salariés fumant sont recyclés grâce à un partenariat avec MégoPlus.
Ils font leur maximum également pour optimiser leur consommation d’eau et d’énergie tout au long de la production.
Enfin, pour générer le froid dans les salles de production et la zone logistique, ils ont opté pour le CO2 comme gaz frigorifique.
Ce gaz qui, s’il s’échappe dans l’atmosphère, a une incidence moins importante sur l’effet de serre que les gaz habituellement utilisés pour les systèmes frigorifiques.

Bref vous l’aurez compris, Biobleud a une vraie implication dans l’écologie et le zéro déchets au quotidien.
Et ça, pour moi, excusera les 8 petits emballages plastiques générés par ce partenariat. Et qui seront emmenés directement au recyclage par mes soins!

Voilà, vous savez maintenant tout sur les raisons de mon partenariat avec Biobleud

Je vous retrouve vite avec mes tests et avis!

La cuisine de Déborah. Tous droits réservés. Les textes et images appartiennent à l'auteur. Aucune copie sans autorisation préalable.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :